Afin d’optimiser votre expérience de navigation, ce site utilise des cookies. En naviguant sur ce site, vous en acceptez l’usage. En savoir plus

Agnès b.

0 résultat(s)

Fermer
La maison B. > le style agnès b.

le style agnès b.

“Petite, je lisais tout ce qui avait trait à Versailles : les Mémoires de Saint Simon, les textes de conservateurs. Je rêvais d’être conservateur de musée. Et puis, ma grand-mère me parlait du 18e siècle comme si c’était la veille ! Cette ville a conditionné mon côté cartésien, ma rigueur et, en même temps, ma facette plus fantaisiste, baroque.”

Ainsi, agnès b. crée depuis ses débuts un vestiaire composé de pièces indémodables, définit son propre vocabulaire stylistique en mixant les codes classiques à la mode de la rue. Cardigan pression, combinaison, salopette, jupon, t-shirt rayé, perfecto, sweat, robe tablier… sont autant d’incontournables qui s’adaptent à tous les styles et traversent les générations. Avec ses gammes chromatiques variées, du ton sur ton, du noir profond, des roses qui tirent sur les rouges, des motifs qui s’inspirent de la nature mais aussi du street art ou encore des références aux vêtements d’époque, l’univers esthétique d’agnès b. est riche et multiple.

Découvrir

© agnès b., 1984

le cardigan pression

“Il y a longtemps, j’ai dessiné un cardigan pour moi. J’avais envie d’un sweat-shirt ouvert devant, avec beaucoup de pressions pour qu’il ressemble à un vêtement du XVIIIe siècle, un vêtement d’enfant pour grandes personnes ou le contraire.”

© agnès b., 2004

t-shirts d’artistes & artist’s séries

“C’est une œuvre d’art et en même temps on vit avec, on dort avec, ça s’use et on y tient encore plus, on le perd quelqu’un d’autre le trouve, ça circule. Même si c’est un objet qui en soi n’a pas beaucoup de valeur, on s’y attache beaucoup parce qu’il porte une signification particulière. C’est un véhicule formidable pour une œuvre, pour des idées, pour un gag … pour s’affirmer aussi.”

©croquis d'agnès b.

Les vêtements de travail

“A l’époque, je trouvais la mode trop compliquée. J’ai eu envie de tout reprendre à zéro en m’inspirant des vêtements de travail. J’ai revisité le pantalon de peintre, la veste de serveur, la salopette de plâtrier…”

© agnès b., 1977

les t-shirts rayés

En 1977, agnès b. rencontre un fabricant de chemises de rugby. Taillées dans d’épaisses toiles de coton rayées, la styliste a ainsi l’idée de les utiliser et de créer des t-shirts à encolure ronde, qu’elle teint pour obtenir des couleurs exclusives. Présent de collections en collections, en version manches courtes ou manches longues, à fines ou larges rayures : il est l’une des signatures du style agnès b.

les t-shirts à message

agnès b. aime semer des messages sur ses t-shirts : aux “b. naughty”, “Casse pied ou “Fragile” viennent s’ajouter des phrases plus inattendues “Rien ne trompe personne”, “Rock’n roll is not dead” ou des soutiens ponctuels comme lors du tsunami au Japon en mars 2011 : “Vive le Japon si courageux”. agnès b. décline également des messages sur les vêtements des collections enfant et “le petit b.b.”.

© Charlotte Bresson, 2015 © agnès b., 2013

les photos vêtements

“Ça peut être l’image d’une plage bretonne, de néons, à Tokyo, de graffitis des rues de New York…” Passionnée par la photo, agnès b. décide d’utiliser le vêtement comme nouveau support pour ses clichés. Travaillé en sérigraphie sur un t-shirt, une jupe ou une robe, le vêtement photo ponctue désormais chacune des collections.

les imprimés

La palette d’imprimés chez agnès b. est infinie. Aux plus iconiques – comme les cœurs, les rayures, les pois, les fleurs et le vichy – s’ajoutent la panthère ou encore le cachemire.

© Thierry Lefébure, 1988

© agnès b., 1988

la chemise blanche

Chez agnès b., la chemise blanche se décline en de multiples versions. En popeline de coton ou en coton crépon, à boutons, pressions ou zippées, avec ou sans manches, à col pointu, italien, officier ou rond, à lavallière ou à jabot, ample ou à corps étroit, masculine, ou plutôt chemisier, à poignets mousquetaires ou rondelle… parfois aussi, sérigraphiées bref… de quoi trouver son bonheur !