Afin d’optimiser votre expérience de navigation, ce site utilise des cookies. En naviguant sur ce site, vous en acceptez l’usage. En savoir plus

Agnès b.

0 résultat(s)

Fermer
Retour
point d'ironie

point d’ironie #62, Pierre Alechinsky

Partager

Ne ratez pas le 62e Point d’Ironie réalisé par l’artiste franco-belge Pierre Alechinsky, disponible dans toutes les boutiques agnès b. et une sélection de lieux de distribution.
toutes les info
Il s’agit d’une proposition très poétique, une liste de titres qu’il avait imaginée dans les années 70 mais jamais publiée.
« Mon écriture courante est maladroite. C’est normal, je suis un gaucher des années trente — « forcé à droite », disait-on. Une chance ! Ma main gauche est restée libre pour la caresse, la gifle, l’instinct, le dessin. Quand je dessine de grandes lettres au pinceau, c’est toujours de ma gauche main. La droite délègue. Il y a quelques dizaines d’années, j’ai aligné une ribambelle de Titres disponibles. On a beau décrire une image par gestes mimant l’eau, la terre, le ciel et le feu, mieux vaut lui coller un titre. Les tableaux sans titre sont des enfants perdus. J’ai retrouvé cette ribambelle. »
En 1947 Pierre Alechinsky a vingt ans : premières peintures, première exposition. En 1949, il entre au groupe CoBrA, mouvement qui prône la spontanéité, l’expérimentation. Les peintres écrivent et les écrivains peignent. Le groupe se dissout trois ans plus tard. Alechinsky développe ses recherches dans ce sens : dessiner, écrire. Après CoBrA, Micky et Pierre Alechinsky quittent Bruxelles et s’installent à Paris. En 1955, ils se rendent en Extrême-Orient pour tourner un film : Calligraphie japonaise. Dans les années soixante, Alechinsky découvre à New York l’acrylique, laquelle, mieux que la peinture à l’huile, rend son pinceau aussi rapide que la plume de l’écrivain. Et c’est à l’acrylique que désormais il fera ses tableaux à « remarques marginales » : ainsi nomme-t-il ses commentaires dessinés qui se lisent comme des mots.


Partager

Articles suggérés

playlist

la playlist de noël

Une playlist de Noël étonnante, une sélection entre doo-wop, rythm' blues, soul et funk... The Drifters, Gary Walker, Clarence Carter, Carla Thomas... à écouter un soir sur deux entre 18h et 19h du 15 au 25 décembre.
exhibition

just paper

A partir du 15 décembre, découvrez la sélection de livres et de fanzines par CLASSIC Paris & Red Lebanese faite spécialement pour agnès b. dans la boutique new yorkaise du 50 Howard Street.